Programme du séminaire

Deux tables rondes, animées sur Zoom, auront lieu le 27 novembre 2020. Elles marqueront le lancement d’une plateforme web et d’une série d’articles sur le sujet.



Gonzalo Lizarralde
Philippe Poirier-Monette
Rana Boubaker
Philippe Voyer
Siamak Barin
Magaly Brodeur
Marius Berger
André Bourassa
Serge Filion
Daniel Pearl

Mot de bienvenue et présentation des panélistes

9h00 à 9h10                                                                                          


  • Gonzalo Lizarralde, titulaire de la Chaire Fayolle-Magil Construction

Table ronde 1

9h10 à 10h40 (1h 30 ) 

Format des tables rondes: animées par le modérateur, Gonzalo Lizarralde, incluant des questions du public (adressées via messages texto sur Zoom). Présentations de 15 minutes par panéliste suivies d’une discussion de 30 minutes.

Panélistes : 9h10 à 10h10 (1 heure)

La perspective d’un organisme chef de file en matière de soutien aux aînés

  • Philippe Poirier-Monette, conseiller en droits collectifs, FADOQ9h10 à 9h25

L’environnement destiné aux aînés : ce que cherchent les résidents

  • Rana Boubaker, Étudiante au Ph.D. Aménagement, Université de Montréal – 9h25 à 9h40

Les milieux d’hébergement novateurs pour les aînés atteints de problèmes cognitifs : des concepts aux applications concrètes

  • Philippe Voyer, inf., Professeur titulaire, Faculté de sciences infirmières, Université Laval– 9h40 à 9h55

L’architecture et les soins aux aînés : obstacles et opportunités

  • Siamak Barin, architecte OAQ, Barin architecure + design– 9h55 à 10h10

Discussion : 10h10 à 10h40 (30 minutes)


Pause

10h40 à 10h50 (10 minutes)


Table ronde 2

10h50 à 12h20 (1h 30)

Panélistes : 10h50 à 11h50 (1 heure)

Enjeux médicaux et éthiques dans les résidences pour aînés

  • Magaly Brodeur, MD, PhD. Professeur, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke – 10h50 à 11h05

La perspective des intervenants en résidence pour ainés

  • Marius Berger, Directeur adjoint aux opérations – Projet milieux de vie, Croix-Rouge canadienne – 11h05 à 11h20

Les angles morts

  • André Bourassa, architecte OAQ, Bourassa Gaudreau & Associés architectes, ex-président de l’Ordre des architectes du Québec – 11h20 à 11h35

Hébergement des aînés : une perspective territoriale

  • Serge Filion, géographe, urbaniste OUQ 11h35 à 11h50

Discussion : 11h50 à 12h20 (30 minutes)

Mot de la fin: synthèse des discussions et prochaines étapes

12h20 à 12h30 (10 minutes)

  • Daniel Pearl, architecte OAQ, Professeur titulaire, Faculté de l’aménagement, Université de Montréal

Chambre ouverte : pour ceux et celles qui souhaitent échanger plus longuement

12h30 à 13h00 (30 minutes)


Séminaires Interfaces

Cette activité s’adresse, non exclusivement, aux professionnels de l’aménagement (architectes, ingénieurs, urbanistes, designers d’intérieur, gestionnaires de projets, entrepreneurs et techniciens en architecture) et aux étudiants en aménagement (Baccalauréat et Maitrise en Architecture, programmes MGPA, Baccalauréat et DÉSS en design d’intérieur, Maitrise et Doctorat de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal et autres universités).


Projet de l’étudiant Charles-Édouard Dorion, Maîtrise en architecture, 2019, Université de Montréal.

Nos conférenciers

Philippe Poirier-Monette détient un baccalauréat en économie et politique ainsi qu’une maîtrise en affaires publiques de l’Université de Montréal. Passionné de politique, il s’est impliqué jeune dans le militantisme politique. Après ses études, il s’est investi au sein de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) à titre d’attaché politique avant de travailler à l’Assemblée nationale du Québec comme conseiller politique en plus d’effectuer quelques contrats à titre de recherchiste. Monsieur Poirier-Monette œuvre actuellement à titre de conseiller en droits collectifs pour le Réseau FADOQ, le plus grand regroupement d’aînés au Canada. À ce titre, il est responsable des relations gouvernementales et des affaires publiques de l’organisme. Ainsi, il s’affère à la rédaction des mémoires et avis du Réseau FADOQ en plus d’élaborer les prises de position et les lignes médias de l’organisation. Son rôle l’amène également à s’impliquer au niveau académique, notamment au sein de l’équipe de recherche en partenariat FRQSC VIES (vieillissements, exclusions sociales et solidarités), laquelle regroupe 13 chercheur-es issu-es de différents établissements universitaires et milieux de pratiques. Toujours heureux de partager son expérience, il souligne l’importance de s’impliquer professionnellement dans des causes qui sont en concordance avec nos valeurs personnelles.

Rana Boubaker possède une formation pluridisciplinaire. Elle détient un diplôme national d’architecte (2012) et un master en urbanisme et aménagement du territoire (2015) de l’École Nationale d’Architecture et d’Urbanisme de Tunis (ENAUT). Présentement au doctorat en aménagement à la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal, son projet de thèse traite de la relation personne-environnement à différentes échelles. Sa recherche porte plus précisément sur l’espace résidentiel etlemilieu de vie des personnes âgées. Rana Boubaker est membre de l’équipe VIES, vieillissements, exclusions sociales et solidarités. Elle estactuellement auxiliaire de recherche à l’Observatoire de la mobilité durable de l’Université de Montréal.

Philippe Voyer, inf., Ph.D.est professeur titulaireet responsable de la formation continue à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval. Dans le cadre de ses fonctions, monsieur Voyer s’implique dans l’enseignement et la formation continue, la recherche et la pratique clinique.Il est l’auteur de plusieurs livres utilisés au Québec et en Europequi se sont mérités de prestigieux prix dont le Prix du ministre de l’Éducation. Il est le chercheur principal ayant créé l’outil RADAR permettant de détecter les signes du delirium(outil maintenant disponible en 5 langues (http://www.radar.fsi.ulaval.ca/). Il a aussi été l’expert mandaté par le MSSS dans un projet vitrine visant à transformer des CHSLD classiques en CHSLD Alzheimer.Il était aussi membre du comité mandaté par le MSSS pour produire le Plan Alzheimeret a co-présidé la création des lignes directrices québécoises sur la prise en charge des SCPD.Il est également conseiller pour le Ministères des aînés et des proches aidants pour la réalisation des Maisons des aînés.

Siamak Barin œuvre depuis plus de 25 ans en tant qu’architecte dans le domaine de la santé et des services sociaux.  Avant de fonder sa firme à Montréal, il a participé à la conception et à la planification de plusieurs projets d’envergures de centres d’hébergements et d’hôpitaux en Ontario et aux États Unis. Il intégra à sa firme, qu’il fonda en 2002, cette expertise particulière en architecture de la santé ainsi que sa conviction du rôle essentiel que joue l’architecture pour améliorer la qualité de vie des usagers. Au cours des vingt dernières années, il a participé à la conception de plusieurs projets de résidences pour ainés, ressources intermédiaires et de CHSLD au Québec, tant dans le secteur privé que dans le secteur public. De par son engagement à améliorer le bien-être des résidents par le biais d’une architecture innovatrice, M. Barin a aussi collaboré avec M. Philippe Voyer, instigateur de la création d’un nouveau concept de ‘la Maison Alzheimer’ et ‘la Maison des ainés’ au Québec. Ce concept a été mis en œuvre lors de récents projets de centres d’hébergement dont le design est basé sur les principes d’unités fonctionnelles constituées de maisonnées en ‘avant-scène’ où vivent et circulent les résidents et d’espaces techniques en ‘arrière-scène’ dédiés aux services de soutien et au bon fonctionnement du bâtiment.

Magaly Brodeur est médecin de famille et professeure adjointe au département de médecine de famille et de médecine d’urgence de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke.Dans le cadre de ses travaux, elle s’intéresse à l’expérience-patient, à la santé des groupes vulnérables ainsi qu’aux enjeux éthiques associés aux politiques de santé. Son objectif est d’améliorer l’expérience des usagers en leur offrant des soins et des services innovants.Au cours des dernières années, plusieurs prix et bourses lui ont été attribués pour la qualité de ses travaux. Elle a, entre autres, été boursière de la Fondation Trudeau, obtenu le titre de Chercheure-Étoile de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ), été nommée Chercheure-Auteure de la relève des Presses de l’Université du Québec. En 2017, elle a remporté le Prix du leadership en médecine de famille du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC).Dans le cadre de la pandémie de COVID-19, elle a œuvré comme médecin-conseil auprès de différentes organisations impliquées dans différents milieux de vie incluant les milieux de vie pour aînés

Marius Berger a bâti depuis une vingtaine d’années une solide feuille de route en hygiène et salubrité et prévention des infections, combinant expérience terrain, vision stratégique et projets novateurs. Il a travaillé dans le réseau de la santé à titre de gestionnaire dans différents établissements et siégé sur de nombreux comités provinciaux et ministériels pour lesquels il a rédigé plusieurs documents de référence. M. Berger offre à ses clients une gamme complète de services d’accompagnement en hygiène et salubrité allant du diagnostic à la formation du personnel et des gestionnaires. Depuis, il a soutenu plus d’une centaine d’établissements de santé et d’éducation partout au Québec dans l’actualisation et l’amélioration de leurs pratiques de nettoyage et de désinfection. Il est régulièrement appelé à intervenir à titre d’expert lors de problématiques d’éclosion ou d’évaluation de la qualité des services. Depuis le printemps 2020, il travaille auprès de la Croix-Rouge Canadienne dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

André Bourassa est architecte, intensément, depuis près de 40 ans. Il a présidé l’Ordre des architectes du Québec (OAQ) au cours de quatre mandats consécutifs de 2005 à 2013. Architecte associé chez Bourassa Gaudreau et Associés, leader dans les domaines de la conception écoénergétique et la recherche de matériaux innovants, sa démarche vise la création de projets intégrés à l’environnement, équilibrés et fonctionnels. Il n’a pas peur de se mouiller comme on dit ! Conférencier dynamique, il s’est exprimé sur maints sujets au Québec et à l’étranger, notamment sur la qualité de l’air intérieur, les aspects écologiques du bâtiment et bien entendu d’architecture. Citoyen engagé, il est fidèle à la mission qu’il s’est donnée d’apporter du mieux-être aux individus et à la planète. Avec la MRC des Sources, il est co-initiateur du Rendez-vous France-Québec des écomatériaux. Il s’est vu décerner l’an dernier la plus haute distinction remise par l’OAQ, la médaille du Mérite 2019.

Serge Filion, géographe et urbaniste, est Fellow de l’Institut canadien des urbanistes et membre émérite de l’Ordre des urbanistes du Québec. Il a étudié aux Universités Laval, de Montréal et McGill. Il a été directeur de l’Aménagement du territoire à la Ville de Québec pendant 30 ans et directeur de l’Aménagement et de l’architecture à la Commission de la capitale nationale du Québec pendant dix ans. Il a été président de l’OUQ pendant sept ans (1991-1998) et fait partie de plusieurs conseils d’administration reliés à la profession comme Les Amis de la Vallée du Saint-Laurent, Vivre en ville et le bureau de l’OUQ pendant près de 20 ans. Il a été invité à faire partie de deux commissions importantes de la Ville de Québec, soit celle de la Mobilité durable, où il a siégé sur la commission de consultation et d’audition des mémoires sur le Réseau structurant de transport (notamment le tramway) et sur celle de la préservation et mise en valeur du patrimoine religieux excédentaire. Enfin il s’implique dans l’enseignement, la consultation, l’écriture et le mentorat.

Daniel Pearl explore les questions liées au design interdisciplinaire tant dans ses aspects théoriques que pratiques. Ses études se situent dans une perspective interdisciplinaire, plus particulièrement sur l’intersection des domaines de la science du bâtiment et du design architectural dans le but de cerner la façon dont ces deux disciplines se chevauchent, et ce, de l’étape conceptuelle à celle de la construction. Cependant, comme une profonde compréhension est nécessaire, tant de l’empreinte écologique que des tenants et des aboutissants du développement urbanistique d’un quartier durable, M. Pearl considère que l’interdisciplinaritédoit s’étendre au-delà des domaines de l’ingénierie et de l’architecture

Gonzalo Lizarralde s’intéresse à la compréhension des processus de projet, ainsi qu’à l’analyse des risques, des logements sociaux et de l’informalité en milieu urbain. Depuis 2017, il est titulaire de la chaire Fayolle-Magil Construction en architecture, bâtiment et durabilité. Il est également directeur du groupe de recherche IF (grif)et de l’Observatoire universitaire de la vulnérabilité, la résilience et la reconstruction durable (Oeuvre durable). Il est l’un des fondateurs de l’i-Rec, un réseau international de spécialistes de la réduction des risques et de la reconstruction post-catastrophe. Il a dirigé ou participé à des projets de recherche d’envergure, au budget global de plus de neuf millions de dollars canadiens. Son dernier livre The Invisible Houses a obtenu en 2016 le prix Housing Design Education Award, octroyé par l’Association of Collegiate Schools of Architecture et l’American Institute of Architects. Depuis 2016, Gonzalo est membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada, la plus importante reconnaissance du leadership intellectuel émergent du pays.

%d blogueueurs aiment cette page :